bannière, apalisor 18a  
  PRESENTATION - BIOGRAPHIE  
                               




… S'agissant de ma propre alchimie créatrice, j'ai le curieux et désagréable sentiment d'être, que de très loin, solidaire et responsable de cette peinture dont je suis l'auteur. J'entends, par là, de n'être plus en mesure et en situation d'exprimer ou de dire la pulsion, l'émotion et la force qui m'habitaient, lors de la réalisation de mes toiles : la sensation d'un fil rompu entre l'homme de tous les jours et l'artiste plongé dans le monde hermétique de sa peinture. Deux parties d'un même être momentanément séparées. Coupure comme celle qui sépare le rêve de l'éveil, fractionnant le souvenir et le vidant non pas de son déroulement ou de sa chronologie anecdotique mais de son contenu émotif et de sa substance subliminale.
 
 ...Je suis conscient, bien sûr, d'être le concepteur de ces toiles; je me remémore, imprécisemment, les différentes étapes de leur création respective : les satisfactions courtes et les doutes longs, les fatigues physiques et nerveuses ; les colères aussi, et les orages intérieurs nés de l'absence, plus ou moins prolongée, imprévisible, de ce mystérieux "Etat de grâce" qui guide, si savamment, l'œil et la main de l'artiste pour la réussite de son ouvrage… Mais de cet état privilégié qui affine si bien, la perception visuelle et le jugement critique, aussi, je ne peux, à froid, l'analyser ou le décrire, et moins encore, donner une réponse aux questions corollaires qui s'y rattachent : pourquoi, précisément, ces assemblages de formes, de masse et de mouvements ? Pourquoi cette sélection de teintes plutôt qu'une autre ? Pourquoi, et quelle est-elle cette pulsion irrésistible qui me pousse à recouvrir de couleur la surface blanche de ma toile ? Pourquoi, dans ma tête, cette forme d'expression, cette écriture abstraite ? Pourquoi cette densité débordante ?...
 
 Je crois, en effet, m'assimiler à cette catégorie d'artistes pour qui l'acte de peindre n'est pas, particulièrement un plaisir, moins encore un passe-temps, mais plutôt, un besoin physiologique, une fonction nécessaire pour aspirer, non sans mal, à une quiétude intérieure.
 
 … Peindre est un langage parallèle, une façon autre de parler à autrui et au monde, un regroupement à soi, par le canal direct de la sélectivité primitive et spontanée des sens. Un acte pour le rapprochement de familles de même sensibilité. Chaque œuvre d'art est une petite ou grande passerelle lancée par delà l'incommunicabilité et la solitude.
 
 Probablement, dans l'absolu, l'acte de peindre est un acte dérisoire, prétentieux, quelque peu voué à une répétitivité transformable, le temps que se poursuivra l'aventure humaine; mais cet acte s'impose à moi et je ne suis que le modeste instrument consciemment résigné à continuer cette tradition d'un art rassembleur.
Mon propos peut étonner dans un temps où l'art prend, de plus en plus, des sentiers de traverses, dérange et éloigne plus qu'il ne rassemble.
La création artistique, dans sa majorité, ne traduit plus un langage d'homme pour l'homme.
 Le dialogue plus que jamais nécessaire est malheureusement rompu et le propos de l'artiste bascule progressivement dans un univers sans émotion et sentiment.
 L'œuvre d'art a changé de peau, de forme et s'est visiblement déshumanisé.
 
 L'homme d'art abandonne son intériorité compliquée, exigeante pour une extériorité aussi froide que séduisante, en perpétuelle effervescence, mais dépourvue d'âme et de vie.
 Sommes-nous déjà dans le temps d'un art linéaire, tristement planifié, où l'homme créateur est laminé, broyé par cette techno machinerie implacable qui étend irrémédiablement son règne synthétique et son ennui ?...
 
 …Merci à Dieu de programmer chacun dans le temps qu'il mérite.
 
                                                                             
                                                                             
J.DEFFONTAINE
 
(extrait du catalogue "Les Forces/Suite des Apalisor"
Galerie de Francony, Paris, 1990)
                                                                                                                                            logo drapeau anglais,40x20
                              
  bannière, apalisor 18a  
 


Résumé biographique
 

DEFFONTAINE est né à Paris (France).
Etudes secondaires et artistiques
(Arts Décoratifs et Beaux-Arts)

1962  Etudes et voyages à travers l'Europe,
le Proche-Orient et le nord de l'Afrique.

1966  Expositions privées (Paris, Avignon) de
sa
première période "Grotesques".

1967  Crise mystique, recherches intérieures,
ésotérisme, écriture.

1968  Passage brutal du réalisme figuratif à un
expressionnisme symboliste.
Participe aux évènements de mai 68 à Paris au
sein du mouvement étudiant.

1969  Période de l'érotisme géométrique et
de son "Musée secret". Séjourne régulièrement
au
Maroc et en Tunisie de 1969 à 1972.

1971  Voyages successifs en Italie (Florence,
Rome et Venise). Pèlerinage des grands musées
Européens. Recherches picturales et littéraires.

1972  Quitte Paris et s'installe sur les hauteurs
de Nice.

1981  Voyage d'études en Egypte.

1984  Passage de la figuration à l'expression-
nisme
abstrait sur grands formats à l'huile.

1986  Période d'installation dans le Sud-Ouest
de la France; temps de retraite, de travail et de
recherches.

1988/1994  Partage sa vie, son travail entre
Nice,
Paris et l'Aquitaine. 

1995/2009  Interruption volontaire des
expositions 
personnelles. Se met en retrait
du marché de l'Art.
Se consacre à l'écriture et à la poésie en
poursuivant son travail de recherches
graphiques
et picturales. 

                                                                              


Short biography


DEFFONTAINE was born in Paris (France).
Secondary education and art studies
(Arts Décoratifs and Beaux-Arts).

1962 Study and travel in Europe, the Near
East and North Africa.

1966 Private exhibitions (Paris, Avignon) of
his
first period "Grotesques".

1967 Mystical crisis, introspection, esotericism, writing.

1968 Abrupt switch from figurative realism to
symbolic expressionism. Is involved, at the
centre
of the student movement, in the events
in Paris in
May 1968.

1969 Period of geometric eroticism and of his
"Secret Museum". Regular stays in Morocco
and Tunisian from 1969 to 1972.

1971 Successive trips to Italy (Florence, Roma
and Venice). Pilgrimage to the great museums
of
Europe. Pictorial and literary research.

1972 Leaves Paris to take up residence in the
hills behind Nice.

1981 Study tour in Egypt.

1984 Transition from figuration to abstract
expressionism in oil and in large format.

1986 Move to the South West of France; a
time
of retreat, of work and of research.

1988/1994  Shares his life, his work between
Nice, Paris and Aquitaine.

1995/2009 Voluntary interruption of the
personal exhibitions. Puts itself set back from
the market of the Art. Its work of graphic and
pictorial researches dedicates itself to the
writing and to the poetry by continuing.




 

 
 
 Deffontaine, 2000
                                            


                                                                 
                                                                    Catalogue  "Deffontaine Les Forces/Suite des Apalisor" 1990 
                                                                                     Galerie, Edition d'Art de Francony, Paris 


 


Pour plus de documentations et précisions biographiques, veuillez vous reporter au
site officiel Deffontaine, période figurative 1973/83,
en cliquant sur le bouton lien ci-dessous :


For more documentation and biographical details, please reporter
Official site Deffontaine, figurative period 1973/83, by clicking the link below:


                                                                                                                                                                       
                                                       bouton lien J. Deffontaine, figuratif                                          
             bouton lien site
 

 
  PRECEDENTE                                                PRESENTATION - BIOGRAPHIE                              SUIVANTE


logo secondaire, site Abstrait



 
 
Créé avec Créer un site
Créer un site gratuitement